DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme
Categories: D | 1 Comment

Pratiquer le néologisme verbal (néoverbalisme) sur le site du dictionnaire des verbes qui manquent. Variantes : dédévéquimer*, dédévécumer*. — RêU dédévécume* à tout va pour aider à ce que la belle langue française – toujours à défendre – rabelaise* & furette* à nouveau et darde* encore. »


Categories: C | 1 Comment

Enduire qqn de sucreries verbales, pour mieux le prendre dans ses rets. Rouler dans le caramel, comme on le fait dans la farine.Variantes à nuancer : caramêler*, caramiéler*, caremmiéler*, caramouler*, encaramèler*. — Ses paroles sont si suaves et ses mauvaises intentions si cachées qu’il caramèle* les gens qui sont faciles à flatter comme le volatile [...]


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Parler une langue composite et rudimentaire purement utilitaire. Babéler*. « Ses rudiments d’angloricain, mêlés à des mots de la langue locale et à des gestes parlants, lui servent à sabir* avec ses rencontres de par toute la terre. »


Mettre en épopée. V. tr. « Plutarque épopéa le périple de Pompée qui périt piteusement sur la plage de Péluse. »


Categories: A | Add a Comment

Atterrir dans les ennuis. — En roulant sans papiers, tu amerdis : les gendarmes te contrôlèrent.


Categories: E | Add a Comment

Confondre ses conquêtes. — Appelant Linda « Sabrina » en plein ébat, Kévin comprit qu’il s’emberlifricotait.


Categories: C | 1 Comment

Faire son cinéma. — Le Réalisateur: « Coupez! Pas de grimaces, mon chou. Sois sobre. Cirque concis ! »


Categories: O | Add a Comment

Voir toujours la vie en rose. Antonyme : pessimir. — Candide optimissait devant les pires catastrophes. Seules les visites de sa belle-mère, la baronne, le faisaient pessimir.


Categories: U | Add a Comment

Voter à 100% – voire davantage – pour qqn ou qqch. — Le corps électoral, faisant preuve d’un magnifique esprit de corps, a voté comme un seul homme. Il a unaminé à nouveau le président sortant pour un énième mandat. »


Categories: D, nom commun | Add a Comment

Passer son dimanche à se dire que finalement les semaines de boulot sont moins fatigantes qu’une soirée du samedi trop arrosée. Mon rêve : passer une semaine à dimancher.


Categories: F | Add a Comment

Prendre sur le fait. — Flagrantdélié, le pickpocket dû rendre le porte-feuille à son propriétaire.


Categories: D | 3 Comments

Forniquer de façon excessive et désordonnée en privilégiant plutôt la quantité que la qualité — Quand Constance le quitta pour un adonis de vingt ans, Robert dilapina à tout va pour noyer son chagrin et oublier 20 ans de frustration conjugale.


Categories: O | 1 Comment

Paresser, fainéanter, ne rien faire et en être fier (intransitif). — Sous d’oiseux prétextes, le drôle d’oiseau oisit à loisir.


Categories: M, nom propre | Add a Comment

Avoir une conduite adultérienne allant jusqu’à l’obtention de bâtards! Je sais que tu mazarines avec des femmes qui bardotes à qui mieux mieux, mais tu me le payeras!


Categories: 1-éditions | Add a Comment

Par conclave ordinaire l’Académie, en l’absence du Doyen empêché, est autorisée l’utilisation des noms propres (même s’ils ne le restent jamais longtemps).


Categories: T | 1 Comment

Hésiter entre le tu et le vous, sachant que le tu tue et le vous oint (sens proche-mais-pas-tout-à-fait : voutoyer) — Après l’avoir vouvoyé si longtemps, je le voutoye et le tuvoyerai sûrement avant d’arriver à le tutoyer.


Définition : Peiner à trouver une issue à qqch., mais y arriver tout de même. V. tr. indirect. Exemple : « J’entrai dans un labyrinthe dont j’issuai grâce à ma belle et à son fil. Signé : Thésée »


Categories: A | Add a Comment

Agir ou parler avec ambigüité. (intr., 2e groupe). (Synonymes : équivoquer. Antonyme : authentiquer, sincérer*. — A force d’ambigüir tout le temps, il ne savait plus que penser, ni comment voter. Devait-il ouiouir*, non(n)on(n)er* ou niouininon(n)er* en glissant un bulletin blanc dans l’urne ?


Categories: S | Add a Comment

Encore moins que sous-murmurer*. (Syn. murmus(s)ussurer*, Ant. Décibêler*). — Au lieu de me décibêler* ton amour, essaye donc de me le sussumurmurer*.


Categories: N | 2 Comments

Pratiquer la plupart de ses activités durant la nuit (antonyme : diurner) – Depuis qu’il en avait la possibilité, Hyppolite nocturnait. Cette nouvelle vie lui procurait tellement de sensations inédites et agréables qu’il n’avait plus du tout l’intention de diurner comme avant.


Categories: G | Add a Comment

(Prononcer « guik », comme dans « guitare »). Vivre constamment devant un écran, hors de la réalité. — « Hier, Marine a passé sa journée à geeker. »


Categories: P | Add a Comment

Voyager en première. — Stanislas et Constance, durent se contenter de première-classer, le jet familial étant en révision à ce moment là.


Categories: B | Add a Comment

Voyager inconfortablement. — Sur le vol vers Paris, les nantis première-classaient agréablement tandis que les prolos bétaillaient en sardinant.


Categories: Z | 1 Comment

Pouvoir (sur la planète prout-prout, dans certains coins du XVie arrondissement, ou au XVIIIe siècle). – Puijeriez-vous me passer le sel, mon cher marquis? – Certes, mais puije vous baiser la main en retour?


Categories: T | Add a Comment

Un peu de retenue! – Les préservatifs pénuraient mais le temps ne manquait pas. Il tantra du mieux qu’il pouvait, mais Madame s’endormit à la deuxième heure.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Vaquer à des occupations qui peuvent paraître intéressantes,mais qui au final ne servent à rien. « Edouard passe deux heures sur internet pour regarder les vidéos qui font le buzz.En gros,il bidouille « 


Être savoureux, bon gustativement parlant. V. intr. —  »Monique, ton veau Marengo succule* au point de me faire tomber sur le luc ! »


Categories: R | Add a Comment

Fixer rendez-vous à qqn. Lui donner une heure et un lieu de rencontre. V. tr. (Syn. : agender) Plus familier, rends-toyer*. — Monique voulait bien courriéler* inconstamment et â bâtons rompus avec Luc, mais le rendez-voudre* point, encore moins le rends-toyer*. Ils n’avaient pas gardé les bovins dans les mêmes pâturages.


Categories: B | Add a Comment

Prélever du bois dans la nature sans y être autorisé. — Lu dans La Gazette de Manaus : « La médaille du travail clandestin a été décernée à l’ouvrier non déclaré-modèle Vinicius de Rabolio, qui boiconne un terrain de football par jour en Amazonie ». (d’après Léa, 11 ans)


Categories: B | 1 Comment

Dissimuler sous une couche blanche et crouteuse. — Le vieux Jules rédigea le récit de sa vie d’une seule traite. Puis il blancota les passages qu’il n’avait pas aimé et rendit une pâle copie.


Categories: 1-presse | Add a Comment
FranceSoir

LITTÉRATURE 23 novembre 2010, 06h28 Livres – On refait le dico ! Parus en masse cet automne, les dictionnaires rencontrent un succès surprenant. Petite sélection, de A comme Ardisson, à Z comme Zombie V comme Verbes Jean-Loup Chiflet aime les mots, y compris ceux qui n’existent pas ! Avec son Dictionnaire des verbes qui manquent (Chiflet [...]


Categories: S | Add a Comment

Fluoter un morceau de papier. — Quardepoilant la lecture de son contrat, Gretchen stabilota de rose les clauses du désaccord.


Categories: C | Add a Comment

Faire oeuvre de cuistre, de pédant. Pédanter*. —  »Monique, tu cuistres* tant que c’en est précieusement ridicule. »


Categories: V | 1 Comment

Émettre des voeux pieux. Se contenter de souhaits généreux, mais généraux, sans s’engager sérieusement, ni porter la main à son porte-monnaie. —  »Monique, cesse de tant voeupieuser*, sinon tu finiras par bondieuser. »


Categories: S | 1 Comment

Atteindre l’orgasme au même moment que son partenaire. — Philomène et son nouvel amant petitapetirent, puis amourèrent tellement qu’ils ne pouvaient s’empêcher de simultaner à chaque fois… Le bonheur


Categories: B | Add a Comment

Mentir sur le volume mammaire par des procédés adéquats pour s’attirer des bonnes grâces. — Une fois de plus, pour obtenir ce contrat, Constance bustifia son interlocuteur.


S’autoriser un détour pour oublier le quotidien. — Longtemps, elle avait escapadé un jour par semaine avec son voisin pour égayer sa vie monotone de femme de pasteur, mais elle se confessait toujours en rentrant.


Categories: N | Add a Comment

Prendre le parti ni de l’un, ni de l’autre. Témoigner d’une totale neutralité. Être ni pour, ni contre – bien au contraire. — Nana ninit* Emile et Zola.