DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme
Categories: R | 2 Comments

Dissiper son ivresse en larvant sur le canapé, l’oeil morne et le poil hirsute — Quand la fièvre du samedi soir le prenait, John dansait et buvait immodérement. La phase de degreasement était par la suite très difficile: il rectocéphalait toute la sainte journée dans d’horribles douleurs capillaires.


Categories: C | 1 Comment

Changer de sujet sans transition (plus particulièrement quand un sujet nous dérange). — Suite à ses récents déboires, Vincent coqalâne à chaque fois que nous parlons de la fête.


Categories: A | 1 Comment

Etre animé d’un sentiment qui se situe entre l’amitié et l’amour amoureux, en partageant les délices charnelles de ce dernier mais sans relation officielle… — Avant de former un couple, nous nous sommes amiourés durant quelques mois…


Categories: B | 1 Comment

Mouiller d’un liquide à bulles, comme le champagne — J. fut invité à se bullifier la luette


Categories: A | Add a Comment

Flagrantdélier un adultère. — Elle demanda au détective d’appareilfauter son mari infidèle.


Categories: U | Add a Comment

S’y prendre toujours à la dernière, dernière, dernière seconde. — Il ultimomente tout le temps ! C’est agaçant !


N’organiser que des sorties sportives. – Tarzan n’allait pas en boîte, ni au restaurant, encore moins au cinéma. Il sportait, la performance seule primait : accrobranche, course d’orientation, natation en rivière, sports de combat divers. Même en amour, Jane et Cheeta se plaignaient un peu …


Categories: I | Add a Comment

Devenir insolite par ses propos, sa tenue, etc. — Dans cette tenue rose et jaune fluo, Constance insolitait à cet enterrement sinistre.


Categories: E | 1 Comment

Mettre totalement et définitivement qn ou qch. en échec. (Cf. échéquer*). — Il avait toujours échoué à le mettre en échec, jusqu’à ce qu’il trouvât son talon d’Achille et l’échéquémata* d’un seul coup final et fatal.


Avoir la plupart de ses activités durant la journée (antonyme : nocturner) – A cause de son travail, Hyppolite diurnait. Il était pourtant bien solitaire et maudissait presque cet emploi, se disant sans arrêt que la vie nocturne lui serait plus propice.


Categories: P | 2 Comments

Se comporter rustrement. — Mister Kong est prêt à tuer pour rafler les cacahuètes à l’apéro Il saute allègrement sur place pour exprimer sa joie devant une coupe de bananes à la cantine. Il se gratte le dos contre les radiateurs au bureau. Bref, il primate au grand dam de ses collègues agacés.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Devenir nul, sans valeur (v. intr.). Rendre nul, insignifiant (v. tr.). Quasi-synos : Zéroter* : végéter au niveau zéro. Insignifier* : compter pour rien. « Rien ne nullit plus vite qu’un double zéro qui se vend comme un grand as. »


Eclairer des lumières de son esprit les ténèbres environnantes. « Tu phosphares* tant notre route de vie que je laisse mes anti-brouillards en veilleuse. »


Categories: P | Add a Comment

Vouloir arriver avant tout le monde (« Preumser » mais en plus mature) – Prématuré à la naissance, Adam passa sa vie à battre des records ; il ne rêvait que des premières places dans tous les domaines. D’ailleurs, il premiéra aussi dans la mort. Il décéda avant tous ses amis, les devançant même d’une vingtaine d’années.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Faire un mauvais contrepet.


Categories: D | 1 Comment

(Fam.) Aller vite. — Pour ne pas rater mon émission télé, j’ai fini mes devoirs en donfant comme un fou.


Categories: P | Add a Comment

Mener campagne électorale en tractant, prosélytant, promettant mais sans vergogner. — « Je propagande pour papa le maire ».


Categories: M | Add a Comment

Garder sa mémoire. — Gérard, octogénaire physiquement alerte, pratiquait chaque jour le sudoku mégaoctant ainsi un esprit vif, au grand bonheur de ses petits enfants.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Dérober en cachette. Subtiliser en douce. V. tr. « Le voleur chinois passe pour un maître dans l’art de subreptir* l’objet de sa convoitise sans que le volé ne se rende compte à un quelconque moment du larcin. »


Categories: C | Add a Comment

Faire cause commune dans l’intérêt de tous. Agir ensemble pour le bien général. — Camarades, communons*, au lieu de chacuner* !


Categories: nom commun, P | Add a Comment

Tourner autour du pot. C’est parce qu’elles périamphoraient par trop qu’on a fini par ne plus consulter les pythies, de Delphes et d’ailleurs.


Categories: D | Add a Comment

Partager en deux. Faire deux. Sur le modèle d’unir. (Variante graphique : deuxir*(. — Espagnols et Portugais deuzirent* le monde selon le méridien de Tordesillas et avec la bénédiction du pape. » Série : unir, deuxir*, troisir*, quatrir*, cinquir*, sixir*, septir*, huitir*, neuvir*, dixier*, onzir*, douzir*, treizir*, quatorzir*, quinzir*, seizir*, dix-septir*, vingtir*, trentir*, quarantir*, centir*, mil(l)ir*, [...]


Categories: M, nom commun | Add a Comment

Sucer un bonbon à la menthe pour cacher une coupable odeur d’alcool ou de cigarette… – Pour que je ne menthe pas, il faudrait que je ne boive que du Get 27.


Categories: M | 2 Comments

Se regarder dans un miroir (syn., quoiqu’ayant davantage un sens narcissique : s’admimirer). Peut également signifier l’action d’utiliser un miroir pour regarder autre chose que son propre reflet. — Alors que j’entrai dans la pièce d’eau, je découvris cette femme magnifique qui coiffait une longue chevelure tout en se miregardant. — C’est en miregardant que [...]


Categories: R | Add a Comment

Voyager en voiture en visitant de temps en temps l’extérieur du véhicule. — On a roadtripé pendant six semaines sur la 66. Les culasses de Rover, quand même, ça assure ! (réexemplé)


Categories: B, nom commun | 3 Comments

Faire la tournée des estaminets lesbiens. -Comme chaque samedi soir, maquillée, pomponnée, Duchesse baragouinerait, de Clarisse en Célia.


Categories: 0-non-retenus, J | Add a Comment

Émailler ses propos de jurons. Sertir sa langue de noms d’oiseau. (Syn. : saprist(i)er*, saperloter*, saperlipope(t)ter**, sacrebleu(t)er*, palsambleuter*, zuter**, diantrer**, bigrer**, maze(t)ter**, fichtrer*, nomdebleuter*, crévindiouter* etc., en bref parablasphémer*, càd jurer à la limite du blasphème). — Sa façon archaïque de juronner*, d’argoter*, de verlaner* trahissait l’abus des films noirs et des romans de la [...]


Ne regarder que des émissions instructives sur son téléviseur. – Mme Proffe interdisait à ses enfants toute série américaine, tout divertissement du samedi soir, toute retransmission de match ; ils devaient arter ou lire. Ils lisaient donc et cachaient certains magazines au coeur de bouquins volumineux au titre austère.


Commettre un attentat suicide en s’aidant de gaz. V. pron. « Quitte à quitter cette chienne de vie, autant que ce soit en compagnie et pour une noble cause. Je vais donc me kamigazer* en faisant exploser le grand gazoduc à vingt heures pétantes, pour hâter l’extinction du paupérisme après 8 heures du soir. »


Categories: P | 1 Comment

Faire parti d’un groupe de danse country gay. — Tous les mardi soir, Glenn et Mike paraléllépipédaient en rythme, évoluant géométriquement dans une organisation impeccable. Santiags glamours et vestes à franges près du corps étaient exigées des participants.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Se comporter en barbare. Commettre des barbaries. V intr. « Les Vandales barbarèrent* tant et si bien qu’ils finirent en Barbarie. »


Categories: A | 1 Comment

Commencer à poindre, en parlant du jour. Anto : brunir. — En hiver, en Centreurope, au plus fort de la nuit, le jour n’aubit* qu’après 7 heures pour déjà brunir 16 heures à peine passées. »


Categories: M, nom commun | Add a Comment

Déféquer en cheminant. – D’un galop aérien, la jument enchaîna les figures de voltige puis ralentit quelques secondes pour marchier sur la piste immaculée de l’hippodrome.


Categories: T | 1 Comment

Exprimer sa satisfaction. Variante graphique : tant-mieuxer*. (Ant. Tampir) — Tu t’en sors, je tant-mieuxe*. Tu y restes, je tampis.


Categories: T | Add a Comment

Se résigner de bon coeur, de bonne grâce à qqch. Faire bon coeur à mauvaise fortune (tr. indirect. Tampir* à qqch). — Qu’y puis-je ? Qu’y tampir* !


Categories: P | Add a Comment

Parler à tort et à travers. — Jack pipelait sans cesse, mais on le lui pardonnait bien volontiers. Rien de méchant dans les propos de ce perroquet du Gabon,contrairement à sa propriétaire, tout aussi volubile mais teigneuse.


Sentir fort le communiste. Afficher franchement son communisme. V. intr. Exemples : « Il cocote beaucoup trop pour faire de l’entrisme chez les socialos et y jouer les crypto-communistes dormants. »