DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme
CABRIRE

Courir en riant dans la montagne. Syn. : chevreauter (chamoisir dans les Alpes, isarder dans les Pyrénées). — Vaguement enivrés par un petit rosé d’altitude, Constantine et son mari cabrirent tout l’après-midi sur un sentier qui leur cassa les genoux mais leur dopa le moral.


4 Comments to “CABRIRE”

  1. David dit :

    (ces tranches de vie privée sont parfois d’un gênant)

    Limite charte ou alors vernaculaire : dans les Alpes, on lui préfèrera « chamoiserr »" ou dans les pyrénées « isarder ». Sur certaines banquises, il est même possible que l’on se contente de « manchotir ». Donc je dubite…

  2. Stéphanie dit :

    « cabri (masculin). Petit de la chèvre. « Il saute comme un cabri ». Un souci?

  3. Moolood dit :

    Cabrire me renvoie à mes courses en montagnes. Je retrouve dans ce verbe la comparaison que mes parents faisait à mon propos. Aussi, je prends au mots David et sa louable exigence, car bien que savoyard, gourmand de tartiflette, si je m’en réfère à la charte, je ne comprends pas où et comment Tartifêter trouve sa justification ? Il ne manquerait plus que nos alpinistes bergeronnent pour arroser le tout, pendant qu’en Poitou – Charentes, d’autres farfêteraient ou farcifêteraient !
    En revanche, durant quelques années, j’ai eu bien du plaisir à chamoiser avec amour et douceur la carrosserie de ma vielle Saab jusqu’à pouvoir me mirer dans le rouge vif de sa robe.

  4. Moolood dit :

    Et d’ajouter me concernant : hâte toi lentement et tu feras moins de fôtes !!!

Laisser un commentaire