DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme
Categories: B | Add a Comment

Nostalgir les années 70. — Mon nouveau coloc ressemble à John Lennon, il babacoole du matin au soir avec ses vieux vinyles de Pink Floyd et ses cigarettes mal roulées. En plus il végétarit !


Categories: B | Add a Comment

Parler très mal un grand nombre de langues étrangères. – Neil babêle l’anglais comme une chèvre, quelques mots d’espagnol, six phrases d’allemand après cinq bières, un bouilli de russe quand il a fumé des substances bizarres, des bribes d’arabe littéraire et il massacre aussi allègrement sa langue maternelle.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Avoir l’ivresse communicative. — C’est plus fort que lui : Raoul bacchanalise la moindre fête à laquelle il est invité, entonnant des chansons paillardes à chaque pot de départ, goulotant le Champomy aux anniversaires des enfants.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

plomber l’ambiance à force de remarques déplacées. Ex : Bruno, pris de boisson, balourdissait à l’envi, plongeant ses convives dans un profond désarroi.


Categories: B | Add a Comment

Pour ces vacances, Cyril baluchonna sur les plateaux environnants. [Litt: marcher avec un baluchon, plus largement se promener avec un bagage léger.]


Categories: B | Add a Comment

Ne dire que des choses sans originalité. – Devant la machine à café, elle banalait : le temps, le métro bondé, le repas de ce soir. Pedro osa : »Tu parles le soir pour t’endormir plus vite ? » Elle enchaîna sur son éternelle promenade du soir avec son chien.


Categories: B, nom commun | 3 Comments

Faire la tournée des estaminets lesbiens. -Comme chaque samedi soir, maquillée, pomponnée, Duchesse baragouinerait, de Clarisse en Célia.


Categories: 0-préférés, B | 4 Comments

Griller au soleil. — Le septième jour, profitant du congé du Vieux, Adam et Eve barbecuirent des brochettes de serpent et de fruits défendus. 3 000 hectares brûlèrent, malgré l’intervention céleste des Canadair®.


Categories: B | Add a Comment

Barbecuire tout en abusant de l’apéro. — Cette joyeuse bande d’amis barbecuita pendant trois jours au préjudice du repos de leurs voisins campeurs.


Categories: B | 1 Comment

Lui, je lui BARBELLERAIS volontiers la bouche pour qu’il se taise enfin.


Categories: B | Add a Comment

Grever du rasoir. – Le bac approchait. Le laisser-aller grandissait. Le stress montait. Quand Amalia se présenta à l’oral, elle barbichait légèrement.


Categories: B | 1 Comment

Lester son foie et son esprit de substances vénéneuses. – Elle avait tant barbituré durant son long célibat que lorsqu’Il arriva sur son cheval blanc, elle ne le reconnu pas et câlina longuement l’équidé.


Manger dans une barquette (en polystyrène, en plastique…). —  » Le temps échoit et nul ne saurait baffrer aussi vitement une dodue poularde. Amis, camarades, à défaut, barquettons ! » [Jean-Pierre Rabelais in Gargantuel]


Categories: 0-préférés, B | 1 Comment

POP. Partir en quenouille. Syn. : vauleauter. — Tout barrencouillait autour de Jules. Il ne trouvait plus de cannabis dans la chambre de son fils et sa femme venait d’adhérer à l’UMP.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Faire la tournée des bars. — Confucius le disait déjà :   »Qui trop bartourne, samedichoit ».


Categories: B | Add a Comment

Décliner. Déchoir. Décader. Malempir. Charybdenscyller. — Monique basempirait à vue d’oeil. Elle descendait pas à pas l’échelle sociale, s’abaissant des princes de rang amateurs de vins fins jusqu’aux marins avinés à la bière tiède.


Categories: B | 2 Comments

[Strict.] : passer une soirée en bateau-mouche. [Par ext.] : passer une soirée dans un lieu original, mondain mais pas trop [vise à flatter la personne]. [Exemple] : Constance me plaisait à tel point que je l’invitai à bateaumoucher chez Maxim’s. [J'avoue : ce verbe provient de quelques connaissances que je compte inviter à étoffer [...]


Categories: B | Add a Comment

Converser à bâtons rompus, de façon décousue. —  »Monique aime bâtonrompre* plutôt que de rompre la lance fût-ce pour une noble cause. »


Categories: B | Add a Comment

Acquérir des bases. – Sonia, avant que tu me coupes les cheveux, ma Douce, j’aimerais que tu béabases avec Youky, mon yorkshire.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Afficher un air satisfait sans que l’on puisse savoir s’il s’agit d’une noble sérénité d’une franche niaiserie. ─ « Kévin, mon tendre et si sensible époux, je te sais gré de me soutenir dans cette épreuve des mondanités, mais de grâce, cesse de baver en béatant quand la baronne te sourit. « 


Categories: B | 1 Comment

De BAT. Abréviation qui signifie “Bon à tirer.” S’emploi à propos du dernier document de contrôle que l’on fait signer pour validation d’envoi à l’imprimerie. — Après qu’elle eût apporter les dernières corrections, Jennifer (à qui je dois ce verbe) s’en alla dans le bureau du directeur artistique lui demander si elle pouvait faire béatiser les [...]


Categories: B | Add a Comment

Un traumatisme de sa jeune enfance pouvait assurément expliquer qu’il bébégayer à chaque fois qu’il devait dire le mot bégaiement.


Categories: B | Add a Comment

Se comporter comme une dinde mais en moins distingué ou comme une oie mais en plus stupide. ─ Kévin, mon pinçon, je respecte tes origines pastorales mais cesse de bécasser comme une truie, de jacasser comme un blaireau et de bavasser comme une buse, meugla Constance, zoophobe avérée.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Chipoter, fineboucher — L’hôtel borgnait, la cuisine du pays allergénait… « Bégueule pas, Raymonde, dit Marcel. D’accord, je croyais que c’était en Thaïlande, mais fallait les trouver, les réponses à « Gagnez une semaine de rêve pour deux à Pyongyang » ».


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Amourer court. Syn. cœurdartichauter. — A La Paz il béguina pour une Andine. A Manille pour une Philippine, au Sahara pour une bédouine. Sacré Kévin. S’il voyageait moins, il aurait peut-être sa chance avec Clémentine. Mais elle est trop Malouine.


Categories: 0-préférés, B | 1 Comment

L’entubisme des représentants du patronat était tellement outrancier que le préfet les enjoignit de bémoler.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Exercer une activité volontairement et sans rien demander en retour. ─ « Oui Moïse, je sais que tu fais des tout petits prix avec ton Audi, mais ça ne s’appelle pas bénévoler, ça s’appelle taximarronner. »


Categories: B | Add a Comment

Toujours approuver, sans jamais contester ; ouir* docilement voire servilement. ─ Non, je ne béniwiwis pas, j’empâtis*. Mais je comprends votre méprise : la soumission porte le masque, parfois, de la compassion, papauta* Kévin. [Rem. Peut aussi s’orthographier béniouiouir]


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

(prononcer  » béossier « ) Imperméer au sens. —  » En amitié ça va, mais en amour je béotie, pourtant j’ai tout essayé » . [Montaigne]


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Subir une lourde défaite (Waterler, mais en pire). — Le roi était parti confiant, sûr de ses forces et de ses troupes. Mais devant la fougue et l’impudence du jeune adversaire, il bérézina.


Categories: B | Add a Comment

En avion, voyager à l’arrière. — Les Robert bétaillaient sur SardinAirways, les Babef préféraient sardiner* sur Cornedbeef Blue. Leurs voyages resserraient les liens familiaux (il fallait deux stewards, à l’arrivée, pour désolidariser les Robert et dessouder les Babef).


Categories: B | Add a Comment

Commettre des gaffes. – Vous cassez un verre par jour ; vous vous blessez en bricolant mais, en plus, vous bévoyez en appelant ma mère « Monsieur » parce qu’elle a une pilosité prononcée !


Categories: B | Add a Comment

Avoir la beatnik attitud, i. e. cheveux longs et sales, marge et résistance, herbe et folk. ─ Non Cindy, tu as beau te patchoulire*, avec ta crête tu ne beatnikes pas du tout, tu punkes, à la rigueur tu iroquoises.


Categories: B | Add a Comment

Après ces lourds repas recherchés je beaujole avec plaisir en grignotant un morceau de fromage.


Categories: B | Add a Comment

Respecter l’adversaire et les règles d’un jeu, d’un sport ; contraire « mocheperdre ». — Sexte beaujouait au tennis, remettant volontiers deux balles à la moindre contestation, félicitant l’adversaire quand il perdait, ce qui lui arrivait souvent car il jouait comme un pied.


Categories: B | Add a Comment

Heureusement pour ce picnic volcan, il beautempait. Constance pouvait sourire…


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Revenir rapidement. Dérivé de l’acronyme BRB, fréquemment utilisé dans les conversations anglophones (ou -philes) sur Internet et signifiant « Be Right Back » (de retour tout de suite). —  Je vais chercher des clopes. T’inquiètes, je béherbe (Gregory B., Conversations Privées, 1999).


Categories: B | Add a Comment

Avoir de longues discussions, avec un groupe variable mais comportant des constances (à deux, à sept, avec la hiérarchie, …) pour arriver au final (quel que soit le temps que cela puisse demander et les difficultés que l’on puisse rencontrer) à concilier des points de vue qui semblent inconciliables. — Dans cette famille, ils belgiquaient sans [...]


Categories: B | 1 Comment

Vouloir faire la guerre, en découdre. — Une seule remarque et je bellique. Problème : je ne fais pas le poids.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Avoir l’humeur à l’assaut. — « Mon doux Kévin, mon paisible époux, ta Constance ne sera pas toujours là pour te protéger, arme-toi et bellique davantage, montre les dents et ferme les poings. L’homme est un loup pour l’homme, surtout pour l’agneau que tu es. »


Categories: B | Add a Comment

Donner de sa personne en gratuitant. (issu de gratuiter) — « Je bénévole pour mon salut mental! » . Rem. : ne pas confondre avec faire du benevolage (donner son corps en gratuitant).


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Émettre une réserve (flatteur) . —  » Je suis moche et conne « , geignait Constance.  » Mais non, très chère « , benvoyonnait Kevin qui la concupisçait depuis l’adolescence.


Categories: B, nom propre | 1 Comment

Philosopher au comptoir. — Avec le tiercé, bernard-henrir était la deuxième passion de Jean-Pierre : « À la naissance le nain est normal, c’est en grandissant qu’il rapetisse. » dit-il à Pierre-Jean qui lui répondit : « Ouai, c’est comme si tu lances un boomerang tout petit, il revient à toi tout essoufflé. »[Brèves de comptoir, [...]


Categories: B | Add a Comment

Voyager inconfortablement. — Sur le vol vers Paris, les nantis première-classaient agréablement tandis que les prolos bétaillaient en sardinant.


Categories: B | Add a Comment

Amuser une dame âgée pour en tirer quelque avantage. — J’ai bettancourtisé ma mémé pour m’acheter un vélo.


Categories: B | Add a Comment

Montrer un fort désaccord. – Moi ! aller écouter un petit étriqué qui chante en tortillant du derrière pour faire oublier qu’il n’a pas de voix, beurka le barython qui aimait pourtant recruter les jeunes éphèbes.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Action de consommer et de consumer par les 2 bouts. S’applique aussi bien à la consommation de la vie, d’une chandelle, qu’à celle d’un partenaire sexuel. — La cigale, ayant bibouté tout l’été, se trouva fort dépourvue quand le dernier tiers provisionnel fut venu. (J. de la Fontaine)


Categories: B | Add a Comment

Utiliser un vélo. — Au vu de sa panse, il se dit qu’il lui faudrait bicycler un peu avant les repas.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Faire un bide, rater – Après quelques verres, Alexander bidait terriblement toutes ses tentatives d’approches sur la gent féminine


Categories: B | Add a Comment

Pop. 1. Manger de la viande. Syn. barbaquer*. 2. Avoir du ventre. — Constance levait toujours le petit doigt quand elle buvait son thé (du Lapsang Souchong exclusivement). En revanche, elle ripaillait comme une truie dès qu’elle bidochait (de la tête de veau surtout),


Categories: B, nom commun | 1 Comment

Avoir la forme, le moral, aller bien. —   »Comment veux-tu biendre après un truc pareil ? », « Hey salut Michel, tu biens ? »


Categories: B | Add a Comment

Obtenir injustement. – En jurant que son patron l’avait sexuellement abusée alors qu’il n’aimait que les jeunes éphèbes, elle bienmalaquit des indemnités confortables, le pauvre homme n’osant faire son coming out.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Ne pas malmener les usages. — « Il aurait biensis, Kévin, que vous vous découvrissiez devant la baronne et la manubaisassiez. Ce « respect, mamie ! » lancé à tue-tête sur le perron du château fut de la dernière malséance », sermonna Constance.


Categories: B | Add a Comment

Avoir deux fois, croire double. — Ali-Moshé bifidait activement entre mosquée et synagogue.


Categories: B | Add a Comment

Epier tout le monde, partout, la nuit, le jour, et y mettre tout son coeur. — Nous savions que 17 caméras, 32 radars, 3 rerouteurs et le tout Facebook nous bigbrothait. Mais nous nonobstâmes et nous déclarâmes notre amour. Dans la minute, la brigade des moeurs sonnait à ma porte.


Categories: B | Add a Comment

Abuser de l’eau bénite. — C’est lors de la mise en bière de Madame M. que le curé pris conscience qu’elle avait bigolé toute sa vie.


Categories: B | Add a Comment

Témoigner d’une fausse et excessive dévotion. Syn. dévoter*, tartuffer. — Moïse enlève l’autocollant «I ♥ Yahvé» de ton Audi et va m’écrire dix fois, je ne bigoterai pas.


Categories: B | Add a Comment

S’enrouler les cheveux afin de les faire friser. — J’ai changé de look annonça Cindy, j’en avais assez de bigoudir tous les vendredis soirs, je me suis fait une crête iroquoise.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

S’enrouler les cheveux afin de les faire friser. — « J’ai changé de look annonça Cindy, j’en avais assez de bigoudir tous les vendredis soir, je me suis fait une crête iroquoise. »


Categories: B | Add a Comment

Faire un bilan annuel. — Trois semaines déjà, ma Renée, c’est un peu tôt pour bilanner. Suis pas comptable, mais pour moi, t’as la colonne crédit qui sature !


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Raconter des histoires et autres fadaises. Syn. coquecigrure*. ─  » Donc, Jason, hier, tu es sûr, au bar, c’était ton sosie. Évidemment. Et la blonde était en fait une extraterrestre. Bravo, tu billevèses avec art. Bon, ce soir, évidemment, tu canapes*.  »


Categories: B | Add a Comment

Faire la bimbo. Se montrer aussi ravissante qu’idiote. Syn : blonder. — Aïcha bimbole assidûment, preuve que les blondes n’ont pas l’exclusivité du bimbolage.


Categories: B | Add a Comment

intr. S’adonner à une activité deux fois par mois. — Maya avait eu à prix d’or et par cooptation un abonnement chez Nassimah Tonic. Elle comptait y bimensuer avec le gratin.


Categories: B | Add a Comment

Ne pas respecter la planète. – Il biogênait sans vergogne, voyageant seul dans sa grosse voiture, mangeant des fraises en hiver et fréquentant avec délectation les terrasses chauffées.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Consommer bio. — Théo boit du vin bio, Chloé biote du pain bis.


Categories: B | Add a Comment

Se déplacer au moyen de ses membres arrières – ou inférieurs selon son anatomie. — Martin l’ours bipédit parfaitement, sans avoir jamais stagié* chez un montreur russe.


BIR
Categories: B | Add a Comment

Etre hétéro, mais pas trop ! — José bit pour la première fois, en soirée, l’alcool aidant. C’était l’ex de sa femme, ils eurent au moins un sujet de conversation.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Entweteuniw son akson bwitish et la confusion des genwes malgwé des décénies de pwésence sur le territoiwe nationol. — « Hey, Seurge ! Pwend ta couteau et ton fouwchette pou déjeuner. C’est toho dégeulashe avec la dwa »


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

(Verbe polysémique et déroutant : 1. conduire sur une route à deux voies ; 2. prendre deux voies différentes, syn. diverger. ─ « Trois ans main dans la main et combien de nuits blanches, mais notre duo s’achève là, il nous faut birouter », renifla Dylan en enterrant son joystick préféré.


Categories: B | Add a Comment

Se faire sculpter (involontairement en général) un sourire éternel par son chirurgien préféré. – A 60 ans, Carlita se mit à bistourire. Son 5e lifting était celui de trop.


Categories: 0-préférés, B | 1 Comment

Courir les bistrots. Syn: rader, zinguer, estaminer (dans le Nord). — Galvanisées par le jeune âge de leurs amants, elles bistrottaient le week-end, repassant au pas le lundi, pour revenir au galop le vendredi suivant. Quelle douce retraite !


Categories: B, nom commun | 2 Comments

. Faire la biatch, dire du mal sur autrui en groupe en n’épargnant rien ni personne. Syn : gossiper — Nous bitchâmes agréablement toute l’après-midi en terrasse. Mais je n’ai pas payé l’addition, j’avais été la plus féroce.


Categories: B | Add a Comment

Raconter deux fois la même blague. – Non, on la connaît pas celle-là… C’est seulement la deuxième fois que tu la fais. Tant que tu bivannes, on dit rien, y en a qu’en ont besoin pour comprendre … hein Brigitte ? Mais fais gaffe à pas polyvanner.


Categories: B | 1 Comment

Aberrer, étranger, incongruir. – Par peur de routiner, il bizarrait son attitude, multipliant lapsus, crocs-en-jambes et accoutrements inédits. On l’enterra avec son pull tricoté en spaguettis, sa coiffe bretonne et un rouge à lèvres criard.


Categories: B | Add a Comment

Mettre de l’eau (ou du sirop de fruits) dans son vin, dès l’apéro. Par extension: jeter l’éponge trop tôt, abandonner le combat. — L’aligoté était aigre, le cassis trop doux, la jeune femme revêche et son humeur maussade. L’union fit la force et l’alcool le reste: après deux verres, il conspua les Girondins, blancassa son vignoble [...]


Categories: B | Add a Comment

Donner un avis peu judicieux. – On pourrait payer les professeurs selon les résultats qu’obtiennent leurs élèves, blancbéqua Jimmy. – Super, tu viens de régler le problème des ZEP !, sarcasma son copain.


Categories: B | 1 Comment

Dissimuler sous une couche blanche et crouteuse. — Le vieux Jules rédigea le récit de sa vie d’une seule traite. Puis il blancota les passages qu’il n’avait pas aimé et rendit une pâle copie.


Categories: B | 4 Comments

[Déf. Courir les fêtes éthylo-estivales du sud de la France.] Kevin blanlima trois jours et deux nuits avant d’être admis aux urgences de l’hôpital de Bayonne.


Categories: B | 1 Comment

Taper à l’oeil. Syn. : clinquer, matuvoir, rolexer. — Avec sa Rolex fluo et ses colifichets qui clinquent, il blimblinguais même dans le noir des nuits sans lune.


Categories: B | Add a Comment

Ressasser les mêmes idées dans son blog. — Moi je suis amoureuse mais lui ne s’intéresse qu’au foot ; plus je l’aime et plus il ne parle que de sport, pourtant je l’adore, mais…,blobloguait Cindy à longueur de pages web.


Categories: B | Add a Comment

- Incontiner* du clavier à travers un système de gestion de contenu chronologique sur le web. — Pris d’un verbite aigüe, un des éminents contributeurs de cette académie blogorrha 70 verbes d’un seul jet. Une cellule de soutien psychologique fût rapidement mise sur pied.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Brunes, rousses ou chatains, on peut toutes être blonde. — « Tu vois Samantha, quand Wolfgang t’a demandé si tu aimais Rimbaud et que t’as répondu que t’aimais pas les film de guerre, j’crois qu’t’as blondé grave, là »


Categories: B | Add a Comment

Tarifer la fête. — Dans la nuit du tiers-monde, des jeunes femmes fardées boîtedenuisent, à l’affût de jours meilleurs.


Categories: B | Add a Comment

Manu bobota jours et nuits dans les lieux branchés de la capitale


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Manquer d’enthousiasme. Syn. aquoibonner. — Fallait-il pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire avant l’arrivée des secours ? Constantine boffa : elle n’appréciait que modérément son chef de service.


Categories: B | Add a Comment

Prélever du bois dans la nature sans y être autorisé. — Lu dans La Gazette de Manaus : « La médaille du travail clandestin a été décernée à l’ouvrier non déclaré-modèle Vinicius de Rabolio, qui boiconne un terrain de football par jour en Amazonie ». (d’après Léa, 11 ans)


Categories: B, nom commun | Add a Comment

S’adonner à la boisson sans ressentir l’ivresse et les effets de la gueule de bois —  Tolstoï pensait qu’il pouvait boirdurer à loisirs mais il se gourait ! Il s’est ruiné les neurones et il n’a jamais fini « Guerre et Paix II ». (B. Eltsine)


Categories: B | Add a Comment

Souhaiter les voeux de nouvelle année à un cercle de personne plus ou moins proches de façon mécanique et un peu rébarbative. — En arrivant au travail ce lundi, je bonannai une douzaine de collègues avant de pouvoir gagner mon bureau. Var. Bonanniverser


Categories: B | Add a Comment

Se goinfrer de bonbons. – Léonie ma vieille amie, associons-nous pour bonbonnir. Vous sucerez le chocolat des M&M’s et moi qui ai encore des dents, je croquerai la cacahuète.


Categories: B | Add a Comment

Servir de prétexte. – Elle bondosse ta soeur et ses maladies à répétition… elle ne s’appellerait pas plutôt Stefen ta soeur ? Elle ne serait pas plutôt en super forme ? Tu ne la soignerais pas d’une façon plus agréable que les toubibs ?


Categories: B | 1 Comment

Agir avec discernement. – Plan retraite à 30 ans, visite mensuelle chez le dentiste, femme dévouée, amis sincères: Joseph bonesciendait depuis qu’il était né. Dieu qu’il était malheureux!


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Faire preuve de discernement. — L’époque était au contrôle, à la précaution et au durable. On nous objurgait de bonescier nos achats, nos drogues, nos stimulations et bientôt notre décès.


Categories: B | Add a Comment

Nager dans le bonheur doux et tendre. — Là, nu sur le lit à coté de Constance, les mains posées sur ses seins, Wenceslas bonheurait tranquillement.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Faire bonne figure — Ce Wolfgang, quel aplomb ! Malgré quelques verres de trop, un retrait de permis et 2 pneus lisse, il bonifaçait devant les gendarmes.


Categories: B | Add a Comment

Ménager ses montures (syn: conchiter). – Eduqué au Monsieur Propre par une maman MLF, il bonnichait du soir au matin sans jamais acrimonier. Les filles groupissaient son léger parfum de javel. A 20 ans, il fut marié à vie.


Categories: B | Add a Comment

Marquer très régulièrement le tempo à l’aide de bruits d’intestin, de raclements de gorge, de claquements de glotte et autres sons inarticulés. — Tes mélopées nocturnes sont charmantes, ironisa Irène, pourrais-tu au moins borborythmer ?


Categories: B | Add a Comment

Etym: bordeaux et non bordel, petits cochons!!! — Veux-tu bordeler un peu avec ce ragoût de cerf aux marrons, ma très chère Constance?


Categories: B | Add a Comment

Etre dans un désordre monstre. — C’était décourageant. Léon avait beau ranger son bureau, celui-ci bordelait déjà un quart d’heure après.


Categories: B | 1 Comment

Pour ce repas convivial Constance décida qu’ils bordermerriront. C’est si agréable! Cyril opina.


Categories: B | 1 Comment

Avoir, soudain, tous les torts. — Syn. : romanicher. — « Là, on ne dindonne plus de la farce, on bouc-émisse carrément », s’inquiéta Arpad le tzigane, ordonnant aux caravanes de former le cercle à l’approche des gyrophares.


Categories: B, Vernaculaires | Add a Comment

— Qu’est ce que vous faîtes ce week-end? — On ira sans doute boucancanoter dimanche matin [Var. plus chic avec PLANCHALIZER]


Categories: B | Add a Comment

Communication évenementielle orale et privée. — Sam nous a boucheaoreillé le dernier spectacle réunionnais en vogue dans la capitale. Après safisfaction, nous bouchearoillerons à notre tour.


Categories: B, nom commun | 2 Comments

Spiritualiser dans son coin afin d’atteindre le nirvana. — « Arrête donc de bouddher dans ton temple et viens donc fêter le nouvel an chinois ! »


Categories: B | 1 Comment

Entretenir des relations avec des biscuits à la cuillère. — Pour dimanche, Victoire se lança dans la préparation d’une charlotte. Charles-Alain data le début de leur passion de l’instant où elle boudut le moule de sa grâce enfantine.


Categories: B | Add a Comment

« Tu vois, moi. Après la journée de plage, je bouduroulais. Wolfgang voulait encore me traîner en boîte. alors, tu vois, j’étais sous Juvamine en permanence. Et on n’a même pas couché, tu t’rends compte ? »


Categories: B | 4 Comments

Dîner en amoureux, aux chandelles. – Ce soir, ça va bougir: champagne, foie gras, cailles sur canapé, sorbet… Ensuite je me l’allonge sur mon canapé, ma petite caille.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Manger pas cher dans un resto pas cher. — Marre de barquetter*, déjà fastfoodé hier, on n’a qu’à bouibouir aujourd’hui dans une de ces gargotes de la rue du Quai.


Categories: B | Add a Comment

Ne rien comprendre. — Devant ses explications, Constance bouldegomma avec application.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Désirer inextinguiblement — Huit enfants de trois pères différents, deux amants et demi, une carrière de consultante internationale, treize invitations par semaine au petit dej’… Elle devait se rendre à l’évidence : à 28 ans, elle boulimait.


Categories: B | 1 Comment

Ce soir, ma chère Conyance nous bourgognerons plutôt que de bordeler comme d’habitude. Au fruit ma chère, au fruit!!!


Categories: 0-préférés, B | 2 Comments

Tourner quelqu’un en bourrique, mener en bateau. — Le prévenu avait tant bourricoté le procureur que celui-ci finit l’audience la robe chiffonnée, le visage rougi et la raie en bataille.


Categories: B | Add a Comment

Aimer porter des sabots crottés et sentir la campagne. – Citadine repentie, elle bousait avec élégance, militant pour un prêt-à-porter rural et un féminisme raisonné.


Categories: B | Add a Comment

Mettre de l’animation pour que les autres s’amusent. – Jacky boutentraînait, surtout pour son copain Ludo. Il attirait les filles, les faisait rire mais c’était toujours Ludo qui concluait.


Categories: 0-préférés, B | 1 Comment

Supporter la routine domestique avec le sourire. — Immense maison à tenir, mari aux abonnés absents, amis amnésiques: sa récente néoruralité n’avait pas encore entamé la joyeuse nature de Noémie. Elle bovariait chaque fois qu’elle croisait sa voisine à moustaches sur son tracteur.


Categories: B | Add a Comment

Faire l’acquisition d’un objet bien en dessous de sa valeur estimée. – J’ai bradacheté 10 exemplaires du « dictionnaire des verbes qui manquent », à ce prix là, je ne pouvais faire autrement.


Categories: B, nom commun | 1 Comment

Action de se nourrir de brandade de morue, ou tout autre poisson. — Depuis que je suis à la colle avec Fernande, je brande. Oui, je brande.  Son père était dans la morue, à Terre-Neuve. »


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Avoir les membres supérieurs occupés à ne rien faire. — Lorsque Consuelo tendit à Ulrich les clefs de son scooter pour l’accompagner à LA soirée de la décennie où se presserait tout ce que la ville comptait de people, il borborygma* et brasballa au point qu’elle le planta là et qu’il ne s’en aperçut qu’au petit [...]


Categories: B | Add a Comment

Épauler en confiance. — « Il est trop nul ce boss. Rembarrer des clients chinois qui pèsent 30 mille kilo-euros parce qu’il a son parcours de golf à finir ! Je me trisse. je ne brasdroiterai plus ce manchot. Il peut armagaucher, je m’en fiche désormais. »


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Hautplacer ses relations. — Albert-Jean de Crépy fit savoir à la contractuelle qui lui dressait une contravention pour stationnement sur place « handicapés » qu’il braslonguait suffisament pour l’envoyer verbaliser les manchots aux Kerguelen.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Crier bravo. — « Du haut de cette muraille, je bravote cette Chine et sa bravitude », déclara Ségolène, la femme qui entendait 17 millions de voix.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Revenir bredouille, syn: choublanchir. Les GPS (grands pêcheurs spécialisés), partis desqualer*, bredouillèrent lamentablement. La lune, dirent les anciens. La poisse, ajoutèrent les nouveaux. La porte, murmura le préfet.


Categories: B | Add a Comment

Abréger un discours, un récit, une conversation,… – Mes amis, brefons, si nous voulons être à l’heure pour regarder Julie Lescaut !


Categories: B, Vernaculaires | Add a Comment

[Déf. Pleuvoir plusieurs fois par jour.] Dans cette région il bretagnait généralement que l’hiver. Le printemps lui méditéranéait souvent.


Categories: B | Add a Comment

Ne pas finir ses phrases. – Oui ! je bribe mais c’est que … enfin vous …je n’ai pas besoin de … Vous qui savez comment … On se comprend, du moins je …


Categories: B | Add a Comment

Constance, dès qu’elle fut dehors, briquetta sa cigarette et bouffeta avec envie


Categories: B | Add a Comment

Dans ce froid maintenant légendaire, après avoir rhumé et anginé, il se mit à bronchiter.


Categories: B, nom propre | Add a Comment

Sauver le monde à ses heures perdues alors qu’on pourrait boire des coups avec ses potes. — Qu’ess’tu fous, y’a du vent ! Tu viens kiter ? —Pfff, m’en parle pas. Je vais brucewilir chez un client dans la mouise jusqu’au coude. Il a 3 machines down. Et il part en sifflotant sa petite caisse à outils mauve [...]


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Faire la lessive. — « Quand je pense à Omo, je buande, je buande, quand je pense à Arthur Martin, je débuande enfin », chantonnait Conchita, les mains dans la mousse et les caleçons de Monsieur.


Categories: B, nom commun | Add a Comment

Faire du bouche-à-bouche, à des fins secouristes ou autres. « - D’où buccobuccales-tu avec autant de dextérité ? – J’ai suivi un stage de secourisme dont j’avais appris l’existence par buccoauriculage. »


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Idyller* la vie agreste des campagnards. — « Clémentine, je vois bien que tu aimerais qu’on bucole ce week-end, mais j’ai un concert et une after au programme. Alors, enlève tes grolles de rando et baskette-toi ! »


Categories: B | 1 Comment

Mouiller d’un liquide à bulles, comme le champagne — J. fut invité à se bullifier la luette


Categories: B | Add a Comment

Servir la messe. — Après avoir buretté, dans l’église vide, Kevin s’amusa à modeler une tête de Christ sur le fauteuil capitonné du curé.


Categories: 0-préférés, B | Add a Comment

Se voiler la face, et le reste. — « Laisse à ta mère cet épais et sombre tissu, Aïcha. Pose ton Faceburq®, reviens à la vraie vie, allons danser ! Depuis que tu burkes, je ne te reconnais plus. »


Categories: B | Add a Comment

Mentir sur le volume mammaire par des procédés adéquats pour s’attirer des bonnes grâces. — Une fois de plus, pour obtenir ce contrat, Constance bustifia son interlocuteur.


Categories: B | Add a Comment

Répandre des inepties sur la Toile, parfois triplement. — « Encore une fois, ton blog buze, mon trésor. Non, ne respirer qu’une fois sur deux n’est pas un geste barrière contre la grippe. »


Categories: B | 6 Comments

Comme d’habitude, Josselin tenta de ne pas bweniser son nouvel employé; cherchant en lui les germes d’une nouvelle dignité à laquelle on l’avait si peu éduqué.