DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme

Il s’acagnardait dans son vieux fauteuil en écoutant France Inter. [Etym. Rendre cagnard. Malheureusement ce verbe existait en vieux français... Dommage.]


Il réussit enfin à s’accroupir pour lacer ses tennis. Il s’adidassait avec plaisir.


Se séparer définitivement. – Sur le quai, le couple adieusait avec force démonstration d’affection, baisers fougueux et larmes mêlés ; ils se résolvaient difficilement à rejoindre leur conjoint respectif.


1. Utiliser un miroir pour faire naitre en soi un sentiment de fierté dû à la beauté (toute subjective) de l’image reflétée, pour flatter son côté narcissique. 2. On utilisera ce verbe principalement avec son pronom, quoique l’on puisse également admimirer une autre personne ou une chose. Un synonyme (bien que n’ayant pas la dimension [...]


Quelle hauteur, pardon quel oteur, excusez moi, quel auteur, il adverbait à longueur de phrase, on aurait dit du Laquaz!


Être gentil et attentif avec son prochain. – Vous allez être de mauvaise humeur encore aujourd’hui, M. Oursain : on vient de créer une journée nationale pour aimabler ; dur dur, hein !


Transformer le quotidien en merveilleux. – Depuis notre rencontre, nous alchimions si bien que ma vie ne sera plus jamais morose. L’amour, voilà le secret de la pierre philosophale !


Se faire un(e) ami(e). – Ne t’inquiète pas Marceline, avec Hildegarde, j’amicale, rien de plus. D’ailleurs, tu as vu comme elle a l’air sérieux avec ses moustaches naissantes.


Se consacrer à ses amis. – Aujourd’hui, j’amis : café du midi avec la bande d’anciens du lycée, goûter entre filles au salon de thé, apéro chez Jean et Vincent. Mais demain, j’amante.


Dans ce froid de canard, il angina rapidement tout en rhumant!


Lutter contre l’oxydation lente que produit l’absence d’entretien régulier. – Il n’avait pas su antirouiller dans son couple. Pas de mots doux, de gestes tendres, d’attentions au-delà des trois premières années. Le lien se corroda lentement puis, un jour, se brisa.


Epuiser ses salarié-es par un licenciement inexpliqué, un non versement des allocations chômage et des négociations interminables. Se dit d’un employeur. « Massez-moi le dos, mon ami je vous prie, j’araste depuis ce matin, je suis lasse! »


Etre encore plus urgent que très urgent. – Au beau milieu d’une leçon, Hippolyte, titulaire de la 5e année, vit se lever un élève. Celui-ci le supplia de le laisser aller aux toilettes, pour vider sa vessie d’un pipi qui archipressait…


déf: se sentir fier- avec son coupé sport, il artabannait à la sortie du collège!


Ne regarder que des émissions instructives sur son téléviseur. – Mme Proffe interdisait à ses enfants toute série américaine, tout divertissement du samedi soir, toute retransmission de match ; ils devaient arter ou lire. Ils lisaient donc et cachaient certains magazines au coeur de bouquins volumineux au titre austère.


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

[De l'espagnol "asqueroso" : personne ou chose inspirant du dégoût.] Souvent je ressens ce sentiment étrange et désagréable que je ne pouvais conjuguer. Aujourd’hui je le puis: j’asquérose avec plaisir et aisance. Merci le dictionnaire des verbes qui manquent.


Refuser de croire en un dieu. – Si Dieu existait, athéait Victor, il devrait de son souffle divin chauffer les églises l’hiver, il aurait plus de clients.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

La journée promettait d’être difficile. Elle s’aurora avant que son réveil ne le lui rappelle.


Pris dans le tourbillon de la vie, telle Jeanne Moreau, j’automatiquais mes réactions et ma vie, triste réalité!


Se transformer en un personnage ridicule, voire dégénéré. – Vous, mon bel Apollon, je ne vous reconnais plus. Vous avatarez en un minet gominé, à la tunique étriquée, et aux cothurnes dorés à talon compensé !


Possibilité de pouvoir passer un avenant à un contrat Ex : j’aimerais bien que mon patron avenante mon contrat de travail en m’augmentant de 1000 Euros


Avoir de mauvais résultats pour plaisir de ne pas obéir. – Nicolas ânait avec virtuosité ; il avait commencé en classe et poursuivait sur cette voie dans sa vie d’adulte. Il promettait toujours mais n’exécutait jamais rien, pourtant certains croyaient toujours en lui. Une sacrée personnalité pour un petit homme !


Éblouir quelqu’un en lui envoyant des éclats de phare


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Étudiante, Constance babysittait certains soirs chez de grands bourgeois afin de payer ses bières du samedi.


Enjouer son quotidien. – Après avoir rempli de petits coeurs sa déclaration d’impôts, elle s’installa devant le commissariat pour rouler un joint. Depuis son dernier cancer, badiner était devenu une seconde nature.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Se comporter en barbare. Commettre des barbaries. V intr. « Les Vandales barbarèrent* tant et si bien qu’ils finirent en Barbarie. »


Verbe obsolète, autrefois utilisé en imprimerie. A été remplacé par le verbe MINUSCULER


Commettre une grosse erreur. – Mon tendre ami, je crains de n’avoir encore bavuré : j’ai conseillé à votre charmante épouse de vous décider à vous faire opérer de cette varice que vous avez sur le testicule droit.


ne plus en pouvoir…provenant des initiales BDR…Bout du roulot ou de la roulette etre au BDR au bout du roulot..en bref…synonyme : craquer


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Vaquer à des occupations qui peuvent paraître intéressantes,mais qui au final ne servent à rien. « Edouard passe deux heures sur internet pour regarder les vidéos qui font le buzz.En gros,il bidouille « 


Avoir des difficultés à utiliser les appareils modernes. – Mamie, il va falloir prendre une décision. Tu binioutes avec ton ordinateur, c’est normal, mais avec la télé, la machine à laver et même l’allume-gaz ! faut songer à la maison de retraite, tu sais.


Terminer une discussion par mail ou téléphone en signifiant sa sympathie et son souhait de le retrouver prochainement : « Bises… @pluch »


Provoquer des effets successifs et exponentiels. – Quand ils se virent, ils se précipitèrent l’un vers, l’autre, bouldeneigeant dans le supermarché. Il y eut écroulement d’une pile de boites de pois qui roulèrent jusqu’au rayon vaisselle causant au passage la chute de plusieurs consommateurs se rattrapant à tout ce qui se présentait et qui mêlèrent [...]


S’éloigner de l’humain en se rapprochant de la vache. — L’œil troublé par l’abus d’alcool et la bêtise de la tablée, il bovinait en silence, en attendant de tomber.


Pour faire avancer ce p** de projet il faut brainstormer un bon coup les amis!


Revenir sans rien rapporter. – Edith se désespére, son grand dadais d’Arno a beau sortir en boîte tous les week-ends, il bredouillit ; pas une fille ! pas un copain ! Il n’a jamais ramené qu’une chèvre gagnée dans une kermesse.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Faire un mauvais contrepet.


Faire une blague reposant sur la mystification. – Le joyeux Hubert, qui canularait avec art, félicita son subalterne : « Bravo Cyprien, vous avez commandé un cubitainer de Champagne rosé par notre comité d’entreprise  ! Faites bien attention à la mise en bouteille. »


Utiliser des arguments peu convaincants pour étayer une démonstration. Le résultat étant une conclusion tirée par les cheveux. « Ce vendeur capilotracte à des fins commerciales ».


Rembarrer qqn à coup de carambars et de caramels. « Comme son père confise*, Carlo sait nous carambarrer* dare-dare à la récré. »


Cette fille là carnavale beaucoup… [elle s'habille de manière très colorée, voire trop!]


Cueillir des champignons. – Tout le dimanche, la famille Vallue avait champignonné en forêt ; le mercredi, on assistait à leurs funérailles.


Io chantifia la marseillaise comme un sans culotte puis s’assit ridicule dans son caleçon douteux.  [Déf. Chanter avec emphase !]


Tomber en panne. Ex: Je suis resté en rade sur la route en corniche, ma mob a chardegaulé.


Rédiger des règles de bon fonctionnement. – « Avant de vous demander en mariage, je vous demanderais de lire et de signer cette feuille sur laquelle je viens de charter afin que notre couple perdure… » Pour l’épouser, il dut manger sa liste devant l’autel.


Affirmer d’une manière indiscutable. – Monsieur le Directeur, je vous le clairnète, pas question de me laisser séduire pour ce salaire de misère !


L’instituteur claquebeigna l’enfant insolent puis se pendilla de peur des represailles.


Sentir fort le communiste. Afficher franchement son communisme. V. intr. Exemples : « Il cocote beaucoup trop pour faire de l’entrisme chez les socialos et y jouer les crypto-communistes dormants. »


Noter les cadeaux que l’on expédie pour n’oublier personne. Ex: J’ai colifiché les babioles expédiées à mes neveux pour Noël.


Categories: 0-non-retenus | 8 Comments

Mélanger le poisson, la viande et le tricot. Ex: Constantine ne savait plus où donner de la tête. Le sénateur arrivait. Elle colin-mailla un ragoût de dentelle et ajusta son plus beau sourire.


Accomplir une action jusqu’à l’outrance. – Vous compulsivez toujours ! Hier, vous achetez dix-huit paires de chaussures ; au déjeuner, vous reprenez six fois de la tartiflette ; ce soir, vous vérifiez à dix reprises la fermeture du garage. Hélas, tout s’arrête dès que nous nous couchons.


Jeter des petits morceaux de papier colorés pour manifester sa joie. – Il y avait belle lurette que les supporters de l’équipe de France de foot ne confettissaient plus dans le bar où ils regardaient les matchs sur l’écran géant. Cette triste situation réjouissait pourtant la serveuse qui n’avait plus besoin de balayer toutes ces [...]


S’installer au mieux pour se sentir bien. – Ma petite Prune, confortablons et aimons-nous sans craindre le lumbago.


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Arsène : Haa.. J’aimerais tant être riche.. Mathurin : Facile ! Tu scannes un billet (un gros), tu le copicolles plein de fois et tu imprimes !


ethym: vient de coquer en créole avoir une relation sexuelle.Copuler doucement Constance coquelait doucement avec son cousin Cyril, plus pour, faire passer le temps que dans une réelle recherche de plaisir.


Être malicieusement libertin. – Coquiner n’est pas fauter, c’est juste y penser fortement et parler plutôt qu’agir, disait doctement Carlo, eunuque chez le Sultan de Constantinople.


Rester au lit. – En ce jour de novembre, au temps calamiteux, nous couettons tous les deux car nous sommes amoureux.


même le sport peut être toucher par le verbissage! La preuve? Judinhio coufrança une fois de plus avec brio!


Tirer plusieurs bénéfices d’une seule action. – Demain, emmène ta femme aux champignons. Je connais un endroit très escarpé où ils foisonnent. Avec un peu de chance, tu vas coupdoubler : elle glisse, se blesse et tu es tranquille pour un bout de temps. Ensuite, tu offres les champignons à ta belle-mère …et tu n’en [...]


Au football, marquer un but avec les fesses.


Lire aux toilettes. S’instruire sur sont pot. – Dis, tu sais où est passé Jacques-Robert ? – Oui, il cultivécée avec le Canard… Ou l’Equipe, je ne sais plus. – Je propose de nous deuxdoiter un petit quelque chose en attendant. Hummm dis moi Caroline, que te serre-je ?


Se jouer de la morale. – Oui j’ai séduit votre soeur, puis votre femme, plus tard, votre mère et enfin votre fille, mais vous, personnellement, je vous ai toujours respecté ! De quoi vous plaignez-vous ?,  cyniqua Maître Juan.


Ils étaient partis dalonner dans la montagne avec quelques amis et le chien, quand la nuit tomba.


Prendre plaisir à boire du mauvais vin rosé. – Stef venait de commander une carafe de piquette du pays. Pas frais, aigre, un goût de vinaigre indéniable qui aurait fait vomir n’importe qui. Stef, lui, se dangerosait de cet infâme breuvage ; il en commanda des cubitainers et en but tant qu’il en conçut un [...]


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Constance, dont la myopie n’avait d’égale que la coquetterie, refusait de porter ses lunettes pour photographier ses semblables. Elle davidhamiltonait régulièrement ses clichés.


Categories: 0-non-retenus | 3 Comments

Enfin, elle vécut ce que d’autres ont vécu, elle fut dédemoiselée sur la banquette arrière de la voiture de ce porc.


Exterminer les mouches. On avait surmonné Jérôme,le caméléon, à cause de sa capacité à démoucher une pièce en les gobant en plein vol. Hélas, les femmes n’appréciaient pas ce talent.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Franchement, mec ! Si tu veux avoir une chance avec Constance, ya du chemin à faire. Déjà, te déodorer après ton service au MacDo.


Se débarrasser des bandits, brigands, voyous et divers malfrats. – Le ministre s’excitait à l’idée de nettoyer la capitale de toutes les crapules. Vite, il débandit le centre ville et annonça qu’il symboliserait ce projet par l’érection d’une tour de la délation civique.


La semaine était difficile, ce soir je sors pour déconstresser…


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Emettre un avis défavorable. Ex : je défavorerai toujours le verbe « alainsouchonner »


Après avoir mangé un poulet entier, une énorme mousse au chocolat et un banana split, il alla démanger aux toilettes tout son repas


Il ne bosse pas vraiment, il députe…


Devant l’incohérence du résultat, l’expert-comptable dut se résoudre à DERECHEVER ses calculs.


Categories: 0-non-retenus | 4 Comments

Il dictionna pour vérifier si le verbe « dictionner » existait déjà. Fort de son absence, il décida de le proposer à un site qui expose les verbes qui manquent.


Choisir la voie la plus courte. – Luc directe sur tous les plans. Il coupe court à toutes les questions embarrassantes. Il tire au but et marque à chaque fois : il a dix enfants. Il aime les distances évaluées à vol d’oiseau. Bref, il droitaubute sans hésitation.


Synonyme parfait du classique « dire » chez les moins de 16 ans ; se conjugue plus facilement. –  » Dylan, apostropha le professeur de français, vous disez pas le contraire, il est plus aisé ce verbe, vous l’avez toujours utilisé ainsi : au présent : vous disez ; au passé simple : il disa, ils disèrent. » [...]


Avoir la plupart de ses activités durant la journée (antonyme : nocturner) – A cause de son travail, Hyppolite diurnait. Il était pourtant bien solitaire et maudissait presque cet emploi, se disant sans arrêt que la vie nocturne lui serait plus propice.


S’assoupir devant la télévision en pleine nuit.


S’exprimer sans détour. Nous n’étions pas prêts quand il droitaubuta son cours.


Aller à la catastrophe.- Antoine, un double whisky, la demi-bouteille de Muscadet avec les huîtres, le plein de Brouilly avec la viande, deux verres de Nuit-Saint-Georges avec les fromages, trois coupes de champagne et un café calva pour digérer, vous droitmurez en prenant votre mobylette pour rentrer à Morzine.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Il dubitativait constamment. Hésitant, il avait éternellement un point d’interrogation au-dessus de la tête, et personne ne pouvait le décider.


Ne pas tout dire mais se faire comprendre néanmoins, ou plutôt motenmoins. – « Marguerite, si vous persistez à me frôler en tortillant des fesses et en m’offrant un panoramique sur votre décolleté, je ne vous raconte pas… » ellipsa-t-il concupiscemment.


S’emmêler les aiguilles à tricoter. – Juju s’emberlitricotait depuis deux heures : pelotes emmêlées, deux mailles perdues en cours d’exécution, un trou au milieu de l’ouvrage. Elle décida d’aller s’acheter un joli boléro tout fait chez Pelote Magique.


Le verre d’alcool l’emmascula et il décidé de repartir au front! déf: attention à la prononciation; il s’agit bien du verbe « an masculer » c’est à dire redonner des couilles!


activité du dimache après la messe


N’avoir que les apparences d’une jeune femme chaste. – Marie enceintenitouchait, jurant son grand Dieu qu’elle n »avait jamais trompé Joseph, son mari, et que l’enfant qu’elle portait était le fruit d’un miracle.


Devant tant de beauté, il n’eut qu’une envie: celle de l’enchatter comme une chienne!


Avoir la nostalgie de son enfance. -  Bob l’éponge, ça ne vaut pas Mickey. Quand  j’étais petit, maman m’achetait des roudoudous, un délice ! rien à voir avec vos trucs gélifiés. Le dimanche, on se promenait en famille, à pied, on ne polluait pas.  Chaque semaine Aldebert enfançait, via Internet n, seul moyen de communiquer avec sa [...]


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Je préfère utiliser « enfesser » à un verbe beaucoup plus vulgaire qui certes est un synonyme proce mais enfesser est plus classe; sans aucun doute!


D’abord il l’éFLEURa, puis il l’éfeuilla, enfin il l’entigea!!!


Mettre en épopée. V. tr. « Plutarque épopéa le périple de Pompée qui périt piteusement sur la plage de Péluse. »


S’autoriser un détour pour oublier le quotidien. — Longtemps, elle avait escapadé un jour par semaine avec son voisin pour égayer sa vie monotone de femme de pasteur, mais elle se confessait toujours en rentrant.


Ne s’en tenir qu’à ce qui est vraiment important. – Pas de temps à perdre à écouter vos jérémiades, Chimène, essentiellez pour une fois ! Ne litotez pas ! Ce mariage, c’est oui ou c’est non ?


Categories: 0-non-retenus | 5 Comments

Elle facebooka toute la journée au lieu de travailler à son Power point !


Passer du temps avec sa famille. – Pour Noël, je famille, c’est la coutume ; mais pour le nouvel an, jamais, j’amis.


Categories: 0-non-retenus, F | Add a Comment

Emettre un avis favorable. Ex : Je favore le verbe minuiter.


Déf: donner sa langue au chat Ex: « Non, non, décidément, Angèle ne devinait pas qui était debout devant elle, déguisé en abyssin. Elle se résolut à félinolanguir. »


Observer par la fenêtre. – Mérédith, spécialiste de la fenêtration grâce aux années passées à s’ennuyer dans un village, expert en ragotages, et prince de la médisance, fenêtrait plusieurs heures par jour, caché derrière ses rideaux, même maintenant qu’il vivait sur une île quasi-déserte.


Rater tout ce qu’on entreprend. – Le pauvre, il fiascote depuis toujours : les forceps à la naissance, toutes les maladies infantiles, des études avortées, un physique ingrat, une impuissance incurable, il vient de perdre son boulot.


Ne jamais remettre en cause sa relation à quelqu’un ou quelque chose. – Betty fidélait avec le coiffeur de son enfance, les fournisseurs de toujours, son chien sénile, Bobby, la marque Panhard pour ses voitures mais elle trompait sans hésitation son vieux mari.


Déf: se faire prendre la main dans le sac Ex: « Rancunière, Rebecca eut à peine le temps de s’essuyer les pieds sur le caniche que Thimothée débarqua et hurla. Elle jura mais un peu tard, qu’elle ne flagranmaroquinerait plus ».


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Manquer de vigueur, de tenue. – Vous flasquez dans votre comportement et dans votre corps Adèle : aqueuse du cerveau et molle de la panse, le chaînon manquant entre la limace et la méduse.


S’amuser  sans retenue à la fête foraine ; par extension : mener une vie de bâton de chaise. – Toute la bande des douze foiriait dans les autotamponneuses quand JC se figea sur le volant : il venait d’apercevoir une superbe créature et éprouvait sa première émotion sexuelle, ce ut le début .


Déf:Travailler sans réel entrain, en attendant le soir (i.e 14h) « Dès le jeudi, fatigué, il fonctionnerait en attendant le week end ».


Commettre le péché de forniqueutation « si ce verbe à besoin d’une définition, je la remets dans ma culotte ».


Accroître une séparation. – Nous fossons irrémédiablement, nos relations se dégradent encore. Comme dit ma mère : lit à part, bientôt le départ !


Avoir une faim insatiable mais malsaine. – Crésus, ce vieux radin, fringalait de louis d’or. Il vivait chichement pour en acheter toujours plus. Il mourut squelettique, si bien qu’il put encore économiser sur le prix du cercueil qu’il avait choisi lui-même.


Avoir de gros boutons purulents. Depuis toujours, Achille furonculait. Enfant, c’était une urtication sur le dos ; adolescent, apparut une acné suppurante ; adulte, de véritables bubons explosaient au soleil quand il était en maillot de bain


Se comporter élégammment avec les femmes. – Célestin s’efforçait de galanter mais il avait encore beaucoup à apprendre. Ainsi, il les laissait payer au restaurant pour ne pas avoir l’air de les acheter. Il montait derrière elles dans les escaliers pour les rattraper en cas de chute … et lorgner avidemment sous leur jupe.


Être agréable avec tout le monde. – C’est bien, mon fils, tu gentilles spontanément mais à l’excès. Judas, tu me le prend en main, le petit, il tend l’autre joue quand on le frappe à l’école et il rentre couvert de bleus, ce crétin !


Il aimait ces cafés populeux ou l’on pouvait gouailler sans détour en sirotant un cote du rhone d’Algérie.


S’ils continuent à faire les sourds je vais finir par me goualouper et puis là….ça va durer!!!


Ce petit restaurant propose une carte des desserts à goulumer!


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Il était incorrigible. Il n’était pas dans un groupe qu’il se mettait à grandilloquer et faisait fuir le moins averti des participants


Accomplir quelque chose d’exceptionnel. – Jimmy, n’oublie pas, c’est aujourd’hui que tu grandsoires : on t’en a trouvé une gentille, pas sotte, et très altruiste. Tu as bien retenu la leçon cette fois, tu te tais, tu l’embrasses et tu te tais toujours si tu veux passer à l’étape suivante.


Categories: 0-non-retenus | 3 Comments

[Déf. : aller à la plage au lieu de se rendre à son travail. Constance ne manifestera pas jeudi 5 mars vers 9h30 à la gare routière. Elle grèvera.


Se comporter de façon vulgaire. – Sacrebleu, Marie Marguerite, ton fessier de jument poulinière m’émoustille en diable, grossiéra Paul-Hubert, oubliant de vouvoyer son épouse qui le prit très mal.


La conversation grouchut dans le non sens quand le petit moustachu à lunettes prit la parole sans cesser de tirer sur son cigare


Porter des vêtements neufs qui ont l’air d’être abîmés. – Beverley, tu haillonnes grave avec ton perfecto frippé, ton pantalon déchiré et ton tee-shirt à trous. Ça a dû te coûter un max, ces fringues méga mortelles !


Variantes : hautéforter*, hauforter*. Parler haut et fort. Forcer sa voix pour se faire comprendre. Dire qch. avec force convictions. Syno : mégaphoner*, haut-parler*, fort-parler* (ne pas confondre avec forparler au sens de se dédire, se renier ou médire, calomnier). Exemple : « Il n’a pas besoin d’un port-voix, pour hautéforter* la position de ses camarades [...]


Exprimer une déception. – Le prêtre émoustillé lu :  »J’ai comi le péché de chair, signé soeur Marie-Mariette ». Il rencontra vite la jeune nonne qui lui avoua s’être introduite dans la chaire, réservée exclusivement au curé. Il hélassa :  » Toujours aussi nulle en orthographe ! ça c’est impardonnable ! « 


Partir d’une supposition pour raisonner. – Hypothésons que votre femme est jolie, vous pourriez venir dîner samedi à la maison. Montrez un peu sa photo… Zut, j’oubliais, samedi on part chez ma grand-mère. On se téléphone sans faute hein !


Crouler sous une abondante charge fiscale. Ex: purée, va encore falloir impôter le deuxième tiers


Tromper les autres pour en retirer un avantage. – Il passait sa vie à imposter : il se fit passer pour une femme enceinte pour s’asseoir dans le métro ; il prit l’apparence d’un prêtre pour confesser de jolies femmes ; il poussa jusqu’à l’invalide pour se garer plus facilement.


Être toujours dans le doute. – Vous ne savez jamais ce que vous voulez ; vous passez votre vie à incerter. J’en ai plus qu’assez de me dévêtir puis de me rhabiller plusieurs fois par jour, depuis trois mois ! J’ai droit à ma nuit de noce !


Faire une action qui n’est pas coutumière. – Il se sentait l’âme folâtre et inhabituéla en achetant un bouquet de roses rouges à sa femme. Quand il entra, elle se mit à pleurer en disant « Ciel ! tu me trompes ! »


Etre là au moment précis. Le jour J, à l’heure H, au lieu dit, Pierre instantait le croisement des TGV Marseille/Paris-Paris/Marseille, sous une eclipse totale, au moment où la Comète de Halley était la plus proche de la gare de Romorantin, à l’épicentre du prochain tremblement de terre. Il était le seul à le savoir, [...]


Etre là au moment précis. Le jour J, à l’heure H, au lieu dit, Pierre instantait le croisement des TGV Paris/Marseille-Marseille/Paris, sous une éclipse totale de lune, au moment où la comète de Halley était la plus proche de la gare de Romorantin, à l’épicentre du prochain tremblement de terre. Il était le seul à [...]


Ne pas supporter une opinion contraire à la sienne. – Karl intolérait contre toutes les directives patronales. Il intolérait dès que sa femme n’abondait pas dans son sens. Il eût intoléré contre Dieu lui-même, mais il était athée.


Categories: 0-non-retenus | 3 Comments

Rédiger une introduction. [N.B. : Introduire existe, certes, et ferait l’affaire, n’était sa connotation sexuelle qui rend son usage impossible entre la 4ème et le master 1] Kévin, titulaire d’un BEP de lettres classiques, savait être ferme et pénétrant quand il introductionnait. Ses conclusions étaient plus molles.


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Plutôt que de s’encombrer de ces objets qu’il inutilisait quotidiennement, Edmond se décida à faire un don au musée.


Définition : Peiner à trouver une issue à qqch., mais y arriver tout de même. V. tr. indirect. Exemple : « J’entrai dans un labyrinthe dont j’issuai grâce à ma belle et à son fil. Signé : Thésée »


Categories: 0-non-retenus, J | Add a Comment

Émailler ses propos de jurons. Sertir sa langue de noms d’oiseau. (Syn. : saprist(i)er*, saperloter*, saperlipope(t)ter**, sacrebleu(t)er*, palsambleuter*, zuter**, diantrer**, bigrer**, maze(t)ter**, fichtrer*, nomdebleuter*, crévindiouter* etc., en bref parablasphémer*, càd jurer à la limite du blasphème). — Sa façon archaïque de juronner*, d’argoter*, de verlaner* trahissait l’abus des films noirs et des romans de la [...]


Commettre un attentat suicide en s’aidant de gaz. V. pron. « Quitte à quitter cette chienne de vie, autant que ce soit en compagnie et pour une noble cause. Je vais donc me kamigazer* en faisant exploser le grand gazoduc à vingt heures pétantes, pour hâter l’extinction du paupérisme après 8 heures du soir. »


Désorienter; compliquer l’itinéraire au risque de se perdre. Pour échapper à leurs poursuivants, des vedettes labyrinthiquaient leur parcours, avec succès.


Avoir les idées fort étroites en ce qui concerne l’immigration, les étrangers, le multiculturalisme… Ex : Ernest s’installa devant le débat politique, puis zappa au bout de cinq minutes, ne supportant plus d’entendre cet homme haineux lafranceaufrancer dès qu’il ouvrait la bouche.


Montrer une grande hésitation, une profonde incertitude. Le front plié par une intense réflexion, il avança d’un pas, et résuma toute sa perplexité en un mot: -laoula ?


Remplacer ses lunettes par des lentilles. – En 68, j’ai jeté mon soutien-gorge à la poubelle, je me libérais sexuellement ; aujourd’hui, je vire mes lunettes et je lentille. Je me libère oculairement.


Déf: prendre du bon temps en attendant la retraite à 70 ans;histoire:pratique courante dans une vieille société révolue. Cette après midi, Béatrice loisirait en attendant l’heure du goûter.


Se détruire les tympans en écoutant un baladeur à fond. – Mike M-pétait dans le métro secouant la tête comme un parkinsonien en crise, psalmodiant des paroles poétiques : « nique la société qui nous a baisés », défiant du regard ceux qu’incommodait la pollution sonore qu’il produisait.


User d’une défense dynamique faite de ripostes, de contre-attaques, de contre-offensives. Variante : machecouler*. Devise des Duplessis de la Rouvraie : « Machicouli* soit qui mâche et coule. »


Tomber malade. – Depuis une semaine, Germaine, je ne dors plus, je n’ai plus d’appétit, je suis fébrile, et pourtant, je ne maladis pas : je vous amoure et vous me méprisez. Là est mon mal. Médecinez-moi, par pitié !


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Malgré les efforts consentis, la situation malenpisait à cause d’une crise financière qui n’en finissait pas.


L’Alzheimer aidant, elle s’était maquillyeutée à moitié et chaque homme qu’elle croisait alors pensait qu’elle avait l’œillade appuyée et la main leste.


Constance et ses amis aimaient le dimanche marchouiller dans les sentiers environnants.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Se laisser facilement manœuvrer par les autres. – Gérald marionnettait au travail pour le plus grand plaisir de ses collègues du ministère. Il suffisait d’ordonner et il s’exécutait sans rechigner. Comme il le faisait avec talent, il devint un jour ministre.


Se complaire à faire du mal à autrui ; synonyme « Mauvaisir ». – Belle Zébuth méchancetait depuis le berceau. Elle était née avec deux dents et mordait le sein de sa nourrice jusqu’à lui arracher des larmes.Vers dix-huit mois, elle arrachait les poils du chat qui lui servait de peluche. Pour ses six ans, elle fonça [...]


Éprouver de la tristesse en raison de troubles intestinaux chroniques. – Papy mélancoliquait. Plus moyen de sortir et de s’éloigner des toilettes de plus de 10 mètres. Même ses amis espaçaient leurs visites à cause des odeurs.


Parler du temps qu’il fait. – Depuis des jours, toutes les radios, toutes les chaînes de télé météologuaient à longueur de journée pour commenter un scoop : il neigeait en décembre sur l’Europe !


Agir de façon raisonnée. – Pour bien infidéler, il faut méthoder sérieusement, alibir avec art, et ne pas alzeihmerer afin de ne pas se culvendre.


Déf. prendre le métro. (Ne pas confondre avec métropoler, voir ce mot). Arsène : Tu me ramènes ? Mathurin : Non, ma voiture est morte, je métrope comme toi pendant dix jours.


S’admirer rétrospectivement, célébrer ses exploits passés, écrire des mémoires sélectives et auto-admiratives. V. pronominal. Exemple : « Sa sénilité précoce, doublée d’une cécité avancée, triplée d’une illucidité* congénitale, permit au duc de Miremoi de s’autobiographier* sans grande douleur. »


Avoir de la malchance dans la vie et en éprouver du ressentiment et de la méchanceté. Ne pas confondre avec malchancer*, avoir de la malchance. Anto : bienchancer*. « Matthieu malchance* tant au jeu qu’en amour, mais ne méchance* pas pour autant. Un jour – espère-t-il – la roue de la fortune tournera en sa faveur [...]


Prendre sous sa protection. – Louis, pourquoi mentorisez-vous Jeannot ? Il n’a aucun talent. Ah ! c’est le fils de votre secrétaire … et vous aimez beaucoup sa mère. Autant pour moi.


Prendre le métro dans le mauvais sens, rater sa correspondance et ainsi doubler son temps de trajet — [exemple manquant]


Passer beaucoup de temps à travailler sur un dossier qui ne servira pas. – Marc ministérait depuis 15 mois sur une étude de prix. Il comparait le coût de pièges à souris et les frais que représenteraient l’entretien d’un chat. Pendant ce temps, chaque nuit,les rongeurs étaient les seuls à dévorer les dossiers archivés.


Organiser des soirées pour élire le plus beau spécimen humain d’une région ; se dit « Misterer » pour un mâle. – La Lozère cherchait désespérément à réunir plus d’une dizaine de candidates pour misser à Mende afin de faire oublier à la population que, l’hiver, on s’ennuyait ferme.


Gérer le son, les images, les textes pour informer. – Quentin multimédiait en préparant son intervention du jour, il s’arrangeait pour parler lui-même le moins possible, étant d’une timidité si maladive qu’ il avait déjà multimédié auparavant pour demander sa fiancée en mariage.


Croire en des forces surnaturelles. – Mon frangin, il mystique, il dit qu’il voit la Vierge dans son placard, le soir. Moi, je cache ma collection de photos de femmes nues dans le mien. On est très différents !


Ne pas ou ne plus s’adonner aux simulacres de la reproduction. – Ginette avait décidé de nadasexer. Sa relation adultère, qu’abritait l’automobile de Jules, ne la satisfaisait plus depuis qu’il avait, en écolo convaincu, troqué sa Mercédes pour une minuscule voiturette électrique :  eElle dépensait une fortune en frais d’ostéopathie.


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Illuminer son prochain de sa douce et pure lumière intérieure pour l’amener à son tour à l’éveil et l’épanouissement. V. tr. « Tel un nouveau bouddha, Serge nénuphare* de son aura toutes les personnes qui l’approchent. »


N’ayant rien à faire de mes journées, je néoverboscripte à tours de bras


Commencer par pleuvoir et finir par neiger. Ou le contraire. Verbe in-transitif. Antonyme/synonyme : pleuneiger*, pluvineiger*. « Le dieu du ciel n’avait pas pris son parti. Il niviplut d’abord, puis pluvineigea au gré des sautes de ses humeurs. »


Ne pas se faire remarquer. – Quand tu fais une grosse bêtise, Jojo, l’essentiel ensuite c’est de normaler, personne ne saura que c’est toi. Avec maman, ça marche toujours, conseilla Fred à son cadet.


Émettre un jugement négatif arbitraire. – Vous nullez pour tout, mon pauvre. Le film était nul, le restaurant aussi, votre compagne également ainsi que les collègues qui vous accompagnaient. Personne ne trouve grâce à vos yeux mais tous vous le rendent bien.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Devenir nul, sans valeur (v. intr.). Rendre nul, insignifiant (v. tr.). Quasi-synos : Zéroter* : végéter au niveau zéro. Insignifier* : compter pour rien. « Rien ne nullit plus vite qu’un double zéro qui se vend comme un grand as. »


se courber légèrement sous le vent et se laisser porter. On dit : « les épis de blé ondulinent sous le vent ».


Prendre soin de ses ongles. – Vernis, lime, ciseaux, dissolvant, je vais pouvoir ongler et être belle quand il me demandera ma main.


Donner son avis. – Au comptoir de son bar habituel, Gysper opinionnait ce jour-là avec fermeté : »Dans un procès, quand il y a un avocat, ça va ; c’est quand il y en a plusieurs que ça ne va plus. »


Utiliser de l’or pour embellir. – La mode alors était d’orifier : les vêtements, la vaisselle, les sapins de Noël, même les chocolats ou les macarons. Il fallait que le luxe se niche partout d’une façon ostentatoire : c’était le début de la décadence.


Faire preuve de créativité, se démarquer. – Vraiment, Constance, vous originalez fort ce jour d’hui ! ce cataclysme des couleurs ! l’épaisseur des matières ! et l’utilisation d’un sac poubelle dans son jus comme imperméable ! C’est de l’Art !


Sens généraux : in-tr dir. dire ou voter oui (à qqn ou qch.). Tr. ind. consentir à qch., acquiescer à qch. Sens spécialisé : affirmer haut et fort le plaisir que son compagnon de jeu horizontal lui prodigue. « Après l’avoir ouioui devant le maire, elle ouiouissait maintenant dans la chambre nuptiale. » Antonyme : nonner*, nononner*.


Categories: 0-non-retenus | 9 Comments

syn. approximatif : surréserver. Plus que toute compagnie aérienne, Air France overbooke sans vergogne.


Trouver une fortune. – Le petit Benoît adorait jardiner. Un jour, en creusant, il pactola et put acheter un motoculteur dernier cri ; il poursuivit ses activités foreuses et découvrit du pétrole… ce qui pollua son potager.


Se plaire à humilier les vieux. – Le blanc-bec médical, aigri de travailler en gérontologie, se vengeait en papihonnissant ; il donnait du « vieux débris » ou de « l’immonde résidu » aux résidents qui lui toussaient exprès au visage en postillonnant abondamment.


A la belle saison, il reprenait ses habitudes en parconautant le week-end pour se payer sa dose de sensations fortes en rollers coasters divers et variés.


Apprendre le dur métier de parent. – Ma tendre Lucette, il va falloir parenter au plus vite car vous avez mis la barre très haut en me donnant des sextuplés.


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Pourquoi il était admis que, quand pointait une petite notoriété, il fallait pastarder chaque rendez-vous au risque d’user la montre de l’autre.


Faire tomber bruyamment. – Steve, passablement éméché, croyait poursuivre un éléphant rose dans un magasin de porcelaine. Alors qu’il allait en saisir la trompe, il bouscula une pile d’assiettes qui patratrassa, faisant fuir le mirage.


Effectuer un voyage vers un lieu saint. – Chaque année, à l’automne, Maurice pèlerinait vers le fief de Saint-Émilion. Il remerciait le Seigneur de l’accueillir dans ses vignes et usait abondamment du liquide agréable qui coulait partout dans des caves qu’il confondait avec des grottes sacrées. Le soir, il voyait des anges et lui-même avait [...]


Ces fins de soirée où il nous pèrefourasser dans une sorte de jeu de connaissance de son invention nous faisait regretter ses mortelles soirées diapos d’antan.


Faire le Père Noël. – Jean-Michel pèrenoële tous les 24 décembre au soir pour ses neveux et nièces. Gustave pèrenoëlait depuis 3 ans pour arrondir ses fins de mois.


faire une piqure à une femme enceinte pour qu’elle arrête de râler. « Au bord de la crise de nerf, les sages-femmes ont du péridurâler la future jeune maman ».


Collectionner les objets anciens de la Poste. – Ah ! le bon vieux temps des demoiselles du téléphone, je fantasmais sur elles en entendant leur voix ! Et le télégramme!l’art de la concision racle-denier. Monsieur Laffont pététait en regardant son album de timbres.


Ce n’était pas par peur du noir mais elle ne pouvait pas s’endormir sans veilleuse ou sans pelucher son doux nounours.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

3e groupe. Consacrer ses pensées à créer. — Nous avons le pouvoir d’être heureux, pour cela je vous conseiller de vous y pensacrer pleinement.


Agir prudemment, patiemment et paisiblement, donc à petit pas. Antonyme : grand-passer*. Synonyme : prudencer*. Variante : petipasser*. Dérivés : petipasseur/se*, petipassance*. Verbe intransitif. Exemple : « Prudence, armée de son seul parapluie, petit-passe, en menant l’enquête à son rythme. »


Eclairer des lumières de son esprit les ténèbres environnantes. « Tu phosphares* tant notre route de vie que je laisse mes anti-brouillards en veilleuse. »


Prendre des clichés en rafale à l’insu et à l’invu* d’une personne célèbre – ou pas – à épier. Photomater qqn, voire qqch. Définition alternative : Prendre une photographie de qqn à l’aide d’un photomaton. Préférez la forme photomatonner*. Syno 1 : Photomitrailler*, mais sans l’idée de voler les vues. Syno 2 : Photoraz(z)ier*, échotant* [...]


Il le pieocula plusieurs fois faisant ainsi entrer un peu de conscience du mal dans une tête si vide.


Mépriser les autres dès son plus jeune âge. – Le jeune paon pimbêchait dans la basse-cour, se pavanant partout, la queue déployée en éventail. Le vieux paon rigolait en passant à l’acte avec son harem habituel.


Categories: 0-non-retenus | 2 Comments

Elle le pipouilla un peu mais très vite, ils s’enflammèrent et burent leur plaisir jusqu’à la mie! déf: pratiquer une légère caresse buccale.


Faire une queue de poisson


Être remarquable par sa différence. – Votre amour pour d’Arcimboldo vous pousse à pittoresquer, mon ami : poireau en cravate, feuille de chou en béret,piments d’Espelette comme boutons de manchettes, vous vous affichez comme une grosse légume dans la profession des barbouilleurs, mais il y a des limites !


Battre, mettre une volée notamment au tennis.- Il le platecoutura jusqu’à la honte et sans faux pli.


Categories: 0-non-retenus | 1 Comment

Par un temps si chaud, il est utile et agréable de ploufer dans les frais bassins des hauts.


Se comporter en rustre. – Quelle déception, hélassa Armand-Joël. Elle est jolie mais elle mange les asperges avec les doigts, les suce bruyamment, parle la bouche pleine, j’ai eu peur qu’elle plouque de même dans l’intimité.