DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme
COIRE

Rester coi, coite. Syn. bouchebéer. — Depuis le trottoir, elle avait à peine eu le temps d’apercevoir les deux véhicules qui se précipitaient l’un vers l’autre. Le choc fut si violent qu’à l’arrivée des secours, elle coyait encore.


3 Comments to “COIRE”

  1. David dit :

    Verbe qui opportune grave. Mais attention : problème de conjugaison. Généralement, les verbes en « oire », font en général leur participé en « u ». Exemples : j’ai cru, j’ai bu, cette femme a été crue et ce verre bu. Or nous sommes en présence d’un participe passé en « oi » : il est resté coi, elle est resté coite. Du coup, l’infinitif doit prendre une autre forme, mais laquelle ?

  2. Manu dit :

    Pour troisièmegroupoir, il faut parfois savoir jeter un voile pudique et s’en remettre au régime de l’exception. Sinon, « coiter », qu’un simple tréma distingue.

  3. David dit :

    J’en coite d’incompétence crasse. Allons pour coire.

Laisser un commentaire