DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme
ÉBOUER
E

Ramasser ce que jettent les autres. – Roland avait éboué quelques vieilleries à la décharge, puis un chat jeté d’une voiture sur la pelouse du square, et enfin une gentille femme fragile abandonnée par un de ses amis qui s’était avéré être un sale type.


2 Comments to “ÉBOUER”

  1. Moolood dit :

    Ainsi on peut cabrir, mais on ne se poulecouche pas ! Soit. Vous êtes juges, mais difficiles à comprendre quand on sait que l’on éboue depuis bien avant la Saint-Valentin de l’an deux mil dix :

    le Littré (1880)

    ÉBOUER (v. a.)

    Débarrasser de la boue.

    • Machine à ébouer par M. Tailfer (Presse scientifique, 1864, t. I, p. 564)

    ÉTYMOLOGIE

    É- pour es-, et boue.

  2. Manu dit :

    Nul n’est parfait. C’est par affection pour Félix…

Laisser un commentaire