DICTIONNAIRE DES VERBES QUI MANQUENT
Blog participatif de l'académie éponyme
Néoverbons un peu!

Néoverbons un peu!

Pour préluder, David Chassagne n’est pas du genre à carpetter ou à précautionner devant les politiques. Sans trop impertiner, il rédige ses papiers tout en objectivant. Sa profession de journaliste l’oblige à BigBrotherer à longueur de journée mais il ne s’en plaint pas pour autant. Son métier-passion le pousse à scooper le plus possible. Ce qui n’est pas toujours évident dans une si petite île. Originaire de Corrèze, il soudaina son envie de venir à La Réunion en lisant une annonce dans Libération. Il béabase le créole et finit par le maîtriser totalement. Après être passé au Réunionnais, il EricBesssonne le Quotidien pour le Journal de l’île. Devenu rédacteur en chef de l’édition du dimanche, il ne fait-diverse pas, mais emploie plutôt un style société qui lui permet de traiter un large éventail de sujet. En plus d’être journaliste, de chercher la phrase juste, David Chassagne néoverbe et néologue à souhait. Avec ses amis, il fonde l’académie des verbes qui manquent. D’ailleurs, tous le monde peut «académir», il suffit de «blogguer» allègrement. On peut dictionnairer de plaisir. La devise de l’académie : « Un seul verbe vous manque et la phrase se rallonge». Un constat s’impose, avec ce «dico» adieu les fautes : on «hourrate» de bonheur.
Varangue, 08/03/2010


Laisser un commentaire